M’enregistrer

[CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

En solo ou en groupe, venez raconter vos sorties, partager vos photos et vidéos

[CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Krän » Lun 24 Juin 2019 15:57

Hello

J'ouvre le CR avant la fin officielle, ayant le temps de rédiger le mien...

RDV samedi matin, sud RP. Les pleins sont ok, petit déj sur le pouce pour notre Go, on démarre par un peu d'autoroute jusqu'à l'entrée du Morvan.
Quelques virages, les routes sont humides, la pluie est visiblement tombée durant la nuit.
Une pause pique-nique près d'un ruisseau, on papote, le coin est tranquille, c'est cool.

On reprend les motos, les premières gouttes tombent, rien de méchant.
Rapidement, la pluie devient plus forte, sans que ce soit des trombes d'eau, mais ça mouille bien quand-même.
On finit de traverser le Morvan sous une pluie intermittente. Bon, c'est pas grave, certes les motos seront cracra sur les photos souvenir des prochains jours :gna: mais on ne va pas s'arrêter à ça, les trois prochains jours sont annoncés top, le temps comme la destination ! :cool2:

Sortie du Morvan.
Arrivée aux alentours de Montceau-Les-Mines.
A l'entrée d'un village, surprise... :o

J'étais sur un filet de gaz, d'un coup la moto décélère, le moteur toussote, puis se coupe.
Le voyant de pression d'huile est allumé au tableau de bord.

Je me mets sur le côté, les copains s'arrêtent également.
Je tente l'appui sur le démarreur, ça tourne mais le moteur ne démarre pas.
Je coupe le contact, attend un peu, je remets et tente... rien, le voyant est toujours allumé.

J'appelle le concess KTM où j'ai fait enregistrer le changement de propriétaire et acheté quelques trucs, je lui explique ce qui arrive, lui fais écouter une tentative de démarrage... Pas d'idée de solution immédiate, il me dit d'appeler mon assistance.

La moto est donc en dépôt chez le dépanneur, un concess BMW-Mini à Montceau-Les-Mines.
Je suis rentré en train chez moi.

Le dépanneur va l'emmener au KTM de Chalon-sur-Saône (modulo 110€ de frais puisque l'assureur prend en charge le transport vers le garage/concessionnaire dans un rayon de...10 kms autour du lieu de panne/de stockage par le dépanneur).


Chose qui m'ennuie, je n'ai aucun document attestant de la prise en charge/stockage par le dépanneur et de l'état dans lequel elle est. Ce sera la même chose ensuite pour le concess KTM je présume.
S'il y a un souci (rayure, casse accessoire, etc), je n'ai aucune idée de comment ça se passerait. :?

A voir sous quel délai KTM pourra la prendre la charge, combien de temps il faudra pour la réparer, et comment je pourrai m'organiser pour aller la rechercher.

Entre cette sortie en Auvergne, le Morvan le WE prochain, et les Alpes prévue la semaine suivante, je pensais pouvoir profiter de la KTM et éventuellement me décider sur quelle(s) moto(s) garder, mais c'est marron.


Bon, les soucis peuvent arriver avec n'importe quelle moto et n'importe quelle marque, c'est un peu l'agacement qui parle, mais première européenne, première ktm, seulement trois semaines que je l'ai, seulement 1600 kms parcourus et 4100 au compteur, et elle tombe en rade. Versus zéro souci mécanique en plusieurs dizaines de milliers de kms avec les trois jap' (je touche du bois!). Le genre de truc qui entretien bien les clichés :siffle: :lol:



Spoky et Bastic sont restés avec moi le temps que la dépanneuse arrive, très rapidement heureusement, merci les gars. :)
Petit teasing pour la suite du CR, il y a encore à raconter pour cette journée du samedi :-| (pas pour moi j'espère, je croise les doigts pour que le reste de la partie assistance/réparation se passe bien).
Pour les autres jours, j'espère que du bon à venir pour les copains ! :)
Avatar de l’utilisateur
Krän
posteur fou
posteur fou
 
Messages: 574
Enregistré le: Jeu 12 Juin 2014 19:52
Localisation: Paris
Ma présentation: Un morceau de Krän
Expérience moto: entre 1 et 5 ans
Type de conduite: intermédiaire
Moto actuelle: GSX-S1000F 2018, DUKE690R 2017

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar 8-crew » Lun 24 Juin 2019 17:08

Merde... désolé d'apprendre ça !

Je comprends que ça foute les boules ! Ceci dit, tes autres trips prévus ne sont pas annulés puisqu'il te reste la GSXS (je sais, c'est pas pareil mais entre ça et rester chez toi... ;) )
Avatar de l’utilisateur
8-crew
pilier du forum
pilier du forum
 
Messages: 3332
Enregistré le: Lun 24 Fév 2014 23:15
Localisation: Le Plessis-Trévise (94)
Ma présentation: En passe d'être infecté par le virus
Prénom ou surnom: Greg
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: intermédiaire
Moto actuelle: 1000 YZF R Thunderace K2
650 Vstrom K4

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Vincent_rubber » Mer 26 Juin 2019 00:24

Mais c'est très bien un gsx-s
Avatar de l’utilisateur
Vincent_rubber
pilier du forum
pilier du forum
 
Messages: 1767
Enregistré le: Mer 15 Juin 2016 19:33
Ma présentation: Je débute en moto
Prénom ou surnom: Vincent
Expérience moto: moins d'1 an
Type de conduite: plutôt cool
Moto actuelle: GSX S 1000 F et GSXR 1300
Celles que j'ai aimées : GSR 750, hyosung comet, honda rebel

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Spoky » Mer 26 Juin 2019 11:25

J'avais même pas vu que Krän n'avait pas attendu tout le monde pour ouvrir le C.R.

Comme à mon habitude, je m'y colle un peu plus tard, le temps de me faire désirer un peu... :mrgreen:
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Avatar de l’utilisateur
Spoky
gros bavard
gros bavard
 
Messages: 253
Enregistré le: Mar 24 Avr 2018 23:48
Localisation: St Pierre du Perray
Ma présentation: Spoky
Prénom ou surnom: Sam
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: plutôt sportive
Moto actuelle: Suzuki V-Strom

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar bastic » Dim 30 Juin 2019 17:19

Haha….Spoky , comment je te fais l'extérieure sur le CR :langue:

Merci pour cette opportunité littéraire , sur la route c'était plus difficile pour moi. Si vous voulez voir ce qu'on peut faire avec V-Strom avec valoches et topcase chargés, allez rouler avec Spoky on peut dire qu'il exploite tout le potentiel de sa machine :mrgreen:

Bon je vais juste faire une petit CR teasing en attendant le CR du maitre es-racontemoitalifedemotard ;)

A savoir pour une prochaine, avec Spoky le 1er jour c'est le jour de la sélection :-| , Kran en a fait les frais avec sa kktm
Mais la sélection n'était pas terminée , il n'y a pas que les Ducat qui perdent des pièces , un indice sur la victime

Image

En tout cas, il lâche pas l'affaire le bougre , là il appelle un mec de la NASA pour trouver la panne , ça c'est parce qu'il croit que ça V-STROM c'est une fusée
Bref ça fusée va redécoller, grâce à une intervention pratiquement divine, et je n'ai rien a y voir :angee:

On arrivera vers minuit à notre petit hôtel de charme F1 dans la banlieue Lyonnaise, ça calme pour un premier jour ! ,
Belles routes quand même dans le Beaujolais, je connaissais pas cette région

Heureusement , les jours suivants seront plus calmes niveau mécanique. Spoky est juste un obsédé de la tension de chaine qu'il refait 27 fois par jour sur sa moto , et si ça ne suffit pas il refait aussi celle de votre moto :lol: , merci Spoky c'est vrai que c'est mieux avec une bonne tension, quand est-ce que je repasse pour un contrôle ?

Niveau Roulage ce fut intense , journée de 9h à 19h , 400 bornes sur du sinueux faut pas trop trainer , pauses syndicales minimum.
Mais mon GO, je dois dire, connait bien les régions traversées Morvan , Beaujolais , Forez , Auvergne. Et j'en ai eu pour mon argent , une orgie de virages et des panoramas magnifiques. Mais le top c'est la Pachade , vous connaissez pas la Pachade ? la Pachade c'est ça

Image

un petit désert "légé" que vous pourrez déguster au resto en haut du Puy Mary

Image

Image

Image

Profitez bien des photos, pas eu le temps d'en faire beaucoup :twisted:

Sinon on a fait un peu de off-road , sur des traversées de chantier , j'innove dans le domaine avec mon VFR. Mais comme dirait Spoky "ça se tente" :siffle:
au moins on avait un casque !

Voilà je n'en dit pas plus , comme certains l'on déjà dit, les ballades de Spoky ça se raconte pas faut les vivre et c'est bien vrai !
moi c'est fait , et j'en reprendrais bien volontiers :cool2: dès que je sortirai de la maison de repos :lol:

Merci à lui d'avoir été mon GO privé et attentionné pour cette virée :51:

et on termine par une petite pause picnic dans nos belles forêts : Forez ou Morvan j'hésite ?

Image
Modifié en dernier par bastic le Mer 3 Juil 2019 22:09, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
bastic
gros bavard
gros bavard
 
Messages: 255
Enregistré le: Sam 12 Avr 2014 18:18
Ma présentation: présentation bastic
Prénom ou surnom: Éric
Expérience moto: entre 1 et 5 ans
Type de conduite: plutôt cool
Moto actuelle: VFR 800

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Spoky » Lun 1 Juil 2019 19:49

___________________________________________________________________________

  • Jour 1 : un train peut en cacher un autre
___________________________________________________________________________

Samedi matin, à l'heure presque convenue de RDV, votre dévoué GO arrive après avoir apparemment loupé le réveil. Pour montrer le sérieux du jeunot de service, rien de tel :yeehaa:

Retrouvailles avec Krän, rencontre avec bastic, petit-déjeuner éclair, et c'est parti : de l'autoroute, de la nationale, tout ce pourquoi ils sont venus, non ?

Puis des arbres, quelques esquisses de virages, et enfin l'un des nombreux panneaux marrons "vous entrez dans le Parc Naturel Régional du Morvan" montre son nez : chouette, du virage et du paysage (et du gravier) !

Petite pause picnic près du carrefour de Vauclaix, yum, nom nom, munch, etc... Apparemment nous avons été précédé par une légère pluie, certaines routes sont humides voir presque mouillées, autant de raison de tester si ça glisse (la réponse est oui) :mrgreen:

Au re-départ pour l'après midi, c'est une vraie, mais faible pluie qui nous tend les bras sur la route vers Chateau-Chinon : de quoi enfiler les surcouches imperméables et ô combien confortables ! Fort heureusement ça ne durera pas. La traversée Morvandelle sera ponctuée par cette charmante, pittoresque et bucolique route reliant Saint Nizier sur Arroux à Montcenis. Et, hélas, il n'y a pas que la traversée du Morvan qui s'arrête là : l'orange pressée de l'ami Krän a décidé qu'elle avait besoin d'une très grosse sieste et prétextera donc une panne liée à la pression d'huile pour empêcher notre ami de continuer son périple avec nous. Appel à l'assistance, arrivage de dépanneuse, au-revoirage de copain motard :(

Rien de tel pour plomber l'ambiance, mais ce doit être encore pire pour lui, alors j'te fais un gros câlin faute de pouvoir claquer des doigts pour faire revivre ta belle et chasser le vilain chat noir qui te suit :paix:

Avec un peu de retard mais rien de dramatique, nous reprenons donc la route a seulement deux, descendant le Mâconnais-Baujolais, pour nous rapprocher de Lyon.

Mais c'est cette fois-ci mon destrier qui a pris mauvais exemple sur l'autrichienne en robe orange, et après quelques inquiétants bruits de frottements venant de la transmission, me gratifiera, à peu près, de "clonk bing plank krrrrrrrrr" et d'une absence totale de réaction à l'accélérateur ensuite. Genre plus d'embrayage (ou pire, plus de boite de vitesse :o ) :humm:

Euh, c'est quoi cette journée ?

Bref, je disposais encore du joker "appel à un ami", et comme je ne fais jamais les choses à moitié, j'en ai appelé deux. Deux personnes d'une gentillesse inégalée et dotées d'immenses connaissances en mécanique, qui m'ont permis de localiser mon problème : mon Pignon de Sortie de Boite était sorti de son axe, et donc ma boite de vitesse complètement désolidarisée de la transmission... bon, nous sommes au beau milieu de la pampa, dans un bled de visiblement 32 habitants, et quasiment sans outillage. Je suis allé embêter le premier badaud que j'ai trouvé, qui m'a dit "amène ta moto ici on va voir ce qu'on peut faire"...

J'étais en réalité tombé sur un motard, possédant un camion rempli d'outils (ce n'est pas une métaphore !!) de toutes les formes, toutes les couleurs, toutes les origines, et pour tous les usages.

Grâce aux conseils téléphoniques de Dom94, qui est l'une des deux personnes que j'ai appelé, nous avons tout pu remettre en place, dans le bon ordre, au bon couple de serrage et tout... et reprendre notre route, non sans s'arrêter bouffer au restau du coin "parce qu'on l'a bien mérité, bordel !".

Et contre mauvaise fortune, bon cœur : nous avons eu le restau pour nous tous seuls, de la bouffe extra, et un accueil sans faute.

Il est minuit lorsque nous arrivons dans notre hôtel bas de gamme, avec à peine cinq heures de retard. Mais il y avait encore quelqu'un pour nous accueillir, une pratique qui se fait rare... Bonne nuit !


___________________________________________________________________________

  • Jour 2 : et la chaleur fut
___________________________________________________________________________


Dès le réveil, dès la grimpée sur nos puissantes cylindrées comme l'écrivent si bien les journalopes, valait mieux pas avoir la gerbe : à droite, à gauche, ça monte, ça redescend, c'est bosselé, bref, tout ce qui maintient en éveil :angee: :lol:

Le massif du Pilat, pas bien grand, mais franchement bien joli, et de quoi se mettre du virage plein la tronche jusqu'à pu' soif !
C'est ma troisième fois cette année, troisième choix de routes différentes car je découvre encore, mais j'aime vraiment, beaucoup. Surtout quand on déambule au milieu des vignes :51: :vroum:

À peine sorti de cette jolie région que nous passons un panneau "bienvenue dans les Monts du Forez" :virage: :yeehaa:
Avec un roadbook à cheval sur le Forez et le Livradois, passant par des valeurs sûres telles que le col des Pradeaux, le col des Fourches, et autres joyeusetés déambulant au milieu de la Dore et la Dolore ; la journée ne pouvait être que plaisante... et elle le fut !

C'est un bastic épuisé, tournant au ralenti mais toujours vaillant cependant, que j'ai guidé jusqu'à Langeac, dont au passage nous ne retiendrons rien de la visite improvisée, à la recherche d'un point de restauration ouvert pour notre dîner... la chaleur n'ayant absolument pas aidé à rester frais et plein d'énergie !


___________________________________________________________________________

  • Jour 3 : ça vient, ça vient...
___________________________________________________________________________
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Avatar de l’utilisateur
Spoky
gros bavard
gros bavard
 
Messages: 253
Enregistré le: Mar 24 Avr 2018 23:48
Localisation: St Pierre du Perray
Ma présentation: Spoky
Prénom ou surnom: Sam
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: plutôt sportive
Moto actuelle: Suzuki V-Strom

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Verbatim » Mer 3 Juil 2019 19:45

Vos CR les mecs c'est de la balle :cool2:
Ca fait du bien quand on reste à quai :)
D'avoir l'impression de voyager un peu quand même :vroum:
Et partager un peu vos aventures et mésaventures (car il y en a toujours un peu hein ;) )
Merki :signe:
"Tu rêvais d'être libre
et je te continue"
Avatar de l’utilisateur
Verbatim
gros bavard
gros bavard
 
Messages: 281
Enregistré le: Ven 8 Avr 2016 12:44
Localisation: à l'Ouest :-)
Ma présentation: ReadyToRide
Prénom ou surnom: Hélène
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: intermédiaire
Moto actuelle: KTM Duke 125

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Spoky » Ven 5 Juil 2019 15:34

Spoky a écrit:___________________________________________________________________________

  • Jour 3 : ça vient, ça vient...
___________________________________________________________________________



___________________________________________________________________________

  • Jour 3 : vers l'infini et au delà
___________________________________________________________________________

Ma nouvelle lubie quand je vais en Auvergne, c'est d'avoir un point de chute à environ 150km du Pas de Peyrol, plus haut col routier du massif, menant au Puy Marie qui lui n'est pas le sommet de l'Auvergne : ainsi, nous y arriverons pile pour l'heure du déjeuner. Et bouffer une truffade suivie d'une pachade à près de 1600m d'altitude en plein cagnard (le vent en plus), ça n'a pas de prix :love:

C'est ainsi que nous quittons Langeac, en direction de la magnifique ville de Saint-Flour, que nous traversons. Vient ensuite, fidèle à mon habitude, une sélection de routes pittoresques, étroites, et souvent bosselées, néanmoins magnifiques et plaisantes, à travers l'extrême sud du Cantal et même un passage éclair dans l'Aveyron (on a passé un panneau "Région Occitanie" :langue: )

En route, une guêpe viendra me heurter le visage de plein fouet et en profitera pour y planter son dard dans la confusion : c'est le prix à payer pour être incapable de fermer sa visière en roulant :gna:

L'objectif de cette fin de matinée, c'est Saint-Jacques-des-Blats, et nous y arrivons cette année par le sud. De là, le Col du Pertus, petit col relativement anonyme mais offrant pourtant de superbes panoramas côté Est (celui que nous grimpons), une bonne dose de fun et un dénivelé assez démentiel par rapport à ce qu'on trouve dans le reste de l'Auvergne.

Et une fois redescendus du côté Ouest, nous sommes à Mandailles-Saint-Julien : le "hasard" fait que nous sommes au pied du Pas de Peyrol, par le sud. Tiens donc, sans y faire attention nous sommes du bon côté de celle qui est toujours en 2019 ma route préférée de France :yeehaa: :mrgreen:

Et l'ascension me fut particulièrement plaisante cette année, très peu de voitures, de cyclistes, et un seul camping-car (que je soupçonne de tentative de meurtre, mais c'est une autre histoire). Du coup... :vroum: :vroum3: :sonné: :malades: :signe:

Et sur les coups de 13h, avec un œil enflé du fait d'un hyménoptère jaune et noir, nous sommes donc attablés au Chalet du Puy-Marie. Un peu de touristage dans les règles en fin de repas dans le magasin de souvenirs, et nous repartons. Des Monts du Cantal, nous passons dans le Cézallier, et de là dans les Monts Dore. Il est toujours difficile d'établir des roadbooks en Auvergne, lorsque le temps et le budget sont limités, car il y a tant de belles routes, tant de panoramas... Cette fois-ci, pas de Monts Dômes, mais une bifurcation vers le Livradois, pour quasiment aller à la rencontre des routes parcourues la veille, dans le Forez voisin.

L'après midi de cette troisième journée se résume ainsi par des noms de villes plus ou moins évocateurs selon votre degré de connaissance de cette magnifique région : Riom, Saint-Alyre, Besse, Mont-Dore, Chambon-sur-Lac ou encore Saint-Nectaire pour ne citer que les plus "célèbres". Si vous ne connaissez pas le Col de Chamaroux, vous avez tort. Pour pousser la curiosité plus loin, voici un chouette article écrit par un randonneur sur les plus beaux coins du Cézallier, cet espèce de plateau géant avec peu de relief et des paysages atypiques mais typiques du coin.

En revanche, tout motard (ou presque) connait le fameux col de la Croix-Saint-Robert, célèbre pour être une portion de la course de côte du Mont-Dore, une portion de cinq kilomètres d'une route au bitume parfait, avec des doubles-glissières pour se sentir plus en sécurité et donc prendre encore un peu plus de risques, mais des virages tellement tentants...

Je parlais plus haut de choix compliqué, le plus difficile pour moi est de trancher, arrivé à Mont-Dore, entre le col de Guéry, vers le Nord et les Monts Dômes, ou le col de la Croix-Morand, vers l'Est en restant dans les Monts Dore.

(pour ceux qui ont du mal à suivre, on ne mélange pas Mont-Dore, au singulier, commune du département du Puy-de-Dôme, avec les Monts Dore au pluriel, plateau volcanique situé dans le même département, étant l'une cinq sous-régions composant le Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne)

Ayant pris la direction de Guéry l'an dernier, cette fois-ci ce sera donc la Croix-Morand, qui nous mènera sur les rives nord du lac Chambon, puis le Château de Murol (que nous n'avons vu que de loin).

La fin du périple journalier nous mènera donc de Saint-Nectaire jusqu'à Saint-Dier-d'Auvergne, avant de retrouver des semblants de lignes droites jusqu'à Thiers, étape du soir.

Ça se devine à la longueur du pavé, ma journée préférée c'est toujours celle qui fait un tour des Volcans d'Auvergne :love:


___________________________________________________________________________

  • Jour 4 : ce n'est qu'un au revoir
___________________________________________________________________________

Le cœur lourd, la gorge serrée, il nous faut quitter l'Auvergne. J'en discutais avec bastic au cours de l'un de nos nombreux picnic, le dernier jour d'un petit (ou d'un grand) roadtrip est toujours celui que je déteste. Tu sais que plus la journée va avancer, moins les routes seront bien et plus elles seront droites. Tu sais que plus tu t'approches de ton Île-de-France, plus le comportement des autres usagers de la route va se dégrader. Encore que des cons on en trouve partout, mais plus il y a de monde plus les probabilités d'en rencontrer augmente, m'voyez ?

Mais aussi, tu sais que ce soir tu dors chez toi, dans ton lit, avec tes habitudes, tes repères, sans avoir à dégainer la CB avant de pouvoir ouvrir la porte de ta chambre. Alors on se raccroche à ça en prenant la direction de Roanne.

Avant de sortir définitivement de l'Auvergne, il y a encore quelques jolies routes et paysages, sur la route de Saint-Just-en-Chevalet puis Villemontais. De là et pour se diriger vers le Morvan, le meilleur itinéraire (objectivement !) passe par Saint-Martin-d'Estréaux - Le Donjon - Diou - Bourbon-Lancy - et enfin Luzy, porte d'entrée du parc naturel régional sus-cité. Prenez des notes pour vos futurs voyages :lol:

Un milliers de possibilités s'offrent alors à nous (et à vous aussi !) pour remonter vers le Nord, toutes en fonction du temps alloué à la tâche : cette fois-ci, ce sera le côté Ouest du Mont-Beuvray, une superbe mais terriblement bosselée D500 dont je dois la découverte à Maître Yoda (et où nous aurons la possibilité de pique-niquer en forêt, à l'ombre des 37° et donc au frais...), de l'arrière Pays (Arleuf, Corancy), la rive Est du lac de Pannecière, pour rejoindre le carrefour de Vauclaix puis de terminer par la "classique" D944 jusqu'Avallon. Classique mais efficace.

La suite aura fortement ennuyé mon acolyte, les cent kilomètres de départementales "rapides" mais pas aussi désespérantes que de la nationale ultra fréquentée et avec quelques virages bien cachées (pour pas perdre la main), avant de retrouver l'autoroute A5 à mi-chemin de Sens et Troyes. Une toute petite heure plus tard, nous devrons séparer nos routes afin de regagner nos casbas respectives.

À bientôt pour de nouvelles aventures :signe: :youhou:


P.S. : pas de photos cette fois-ci, mon smartphone commence tout doucement à dépérir :?
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Avatar de l’utilisateur
Spoky
gros bavard
gros bavard
 
Messages: 253
Enregistré le: Mar 24 Avr 2018 23:48
Localisation: St Pierre du Perray
Ma présentation: Spoky
Prénom ou surnom: Sam
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: plutôt sportive
Moto actuelle: Suzuki V-Strom

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar yoda » Sam 6 Juil 2019 10:04

Spoky a écrit:
Spoky a écrit:___________________________________________________________________________

  • Jour 3 : ça vient, ça vient...
___________________________________________________________________________



___________________________________________________________________________

  • Jour 3 : vers l'infini et au delà
___________________________________________________________________________





:



Un milliers de possibilités s'offrent alors à nous (et à vous aussi !) pour remonter vers le Nord, toutes en fonction du temps alloué à la tâche : cette fois-ci, ce sera le côté Ouest du Mont-Beuvray, une superbe mais terriblement bosselée D500 dont je dois la découverte à Maître Yoda (et où nous aurons la possibilité de pique-niquer en forêt, à l'ombre des 37° et donc au frais...), de l'arrière Pays (Arleuf, Corancy), la rive Est du lac de Pannecière, pour rejoindre le carrefour de Vauclaix puis de terminer par la "classique" D944 jusqu'Avallon. Classique mais efficace.



P.S. : pas de photos cette fois-ci, mon smartphone commence tout doucement à dépérir :?


Génial ton périple .
La D500 , ça c'est pas une route pour les kékés .
La légende raconte qu'elle a séché une fois il y mille an quand le brouillard s'est dissipé . C'était un dimanche .

Pour les aventuriers en maxi trail qui veulent du dépaysement :
https://www.google.fr/maps/search/haut+ ... 063141,13z
" Je penche donc je suis "
Avatar de l’utilisateur
yoda
pilier du forum
pilier du forum
 
Messages: 1416
Enregistré le: Mar 5 Mar 2013 11:22
Localisation: Breuillet (91)
Ma présentation: Motard en Transalp
Prénom ou surnom: Gwen
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: plutôt sportive
Moto actuelle: BMW
R1200GS / R1100S

Re: [CR] Du 22 au 25 juin - Grand tour du Massif Central

Messagepar Lakota » Sam 6 Juil 2019 16:03

Superbe aventure dans une superbe région. Merci pour ce CR :) :cool2:
La différence entre la stupidité et le génie est que le génie a ses limites (A.Einstein)
L'ignorance est la mère de tous les crimes (Balzac)
La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Lakota
pilier du forum
pilier du forum
 
Messages: 1315
Enregistré le: Dim 27 Aoû 2017 17:32
Localisation: Nord-ouest parisien
Ma présentation: Hello les motard(e)s-Parigot(e)s/Francilien(e)s !
Expérience moto: plus de 5 ans
Type de conduite: plutôt cool
Moto actuelle: Indian RM (bien avant : SuzGS1000G, Suz550GT, Suz125GT, GitaneTesti et 3 mobs)


Retourner vers Index du forum  Retourner vers Comptes rendus et photos
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités