Les principales différences entre le Code moto et auto

Depuis le 1er mars 2020, les propriétaires de moto sont tenus de passer un examen spécial du Code de la route avant l’obtention d’un permis de conduire. Encore appelé Code moto, cet examen diffère du Code auto qui fait habituellement objet de test pour la plupart des usagers de la route. Quelles sont les grandes différences entre le Code moto et Code auto ?

Un Code moto de format différent du Code auto

Désormais, l’obtention du permis deux roues nécessite de passer un examen composé de deux principales épreuves : l’épreuve théorique moto (ETM) et l’examen pratique de conduite. Les questions orales posées au conducteur par rapport aux deux roues lors des épreuves plateaux sont directement incluses dans l’ETM pour éviter une redondance dans le processus. Cette épreuve est totalement indépendante de l’ETG (code voiture) et oblige les détenteurs du code auto à la passer s’ils veulent conduire une moto.

Motard passionné, tu aimerais savoir comment se déroule l’examen du Code moto, car tu envisages de passer cette épreuve ? Tu peux alors consulter le site en ligne d’une agence spécialisée. Tu pourras également t’inscrire rapidement en ligne afin de réserver et payer ta place d’examen au Code. De plus, pour faciliter les choses, la géolocalisation permet de te proposer un centre d’examen très proche de ton domicile. Tu gardes toutefois la possibilité de choisir n’importe quelle ville dont la session d’examen te convient. N’oublie pas de bien te préparer grâce à internet ou à la formation d’une auto-école pour augmenter tes chances de réussite le test.

Des questions plus axées sur la pratique de la moto

Le test du « Code voiture » (ETG) est composé de 1000 questions, celle de l’épreuve théorique moto (ETM), quant à elle, est constituée de 600 questions. La majorité des questions de l’ETM permettent au conducteur de comprendre les différences capitales entre la conduite automobile et celle à moto. Abordées sous l’angle spécifique de la conduite moto, les interrogations s’intéressent à des sujets comme la visibilité de la moto par les autres usagers, la solidarité entre motards, la conduite en interfile, les équipements obligatoires pour un motard ou encore l’entretien de la moto. Les 600 questions sont réparties selon 9 thèmes comme suit:

  • les dispositions légales en matière de circulation routière (90 questions),
  • le conducteur (120 questions),
  • la route (120 questions),
  • les autres usagers de la route (30 questions),
  • la réglementation générale (60 questions),
  • les éléments mécaniques liés à la sécurité (60 questions),
  • les équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules (60 questions),
  • les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement (30 questions),
  • les premiers secours (30 questions).

Le déroulement de l’épreuve moto

Afin de confronter le plus possible l’évaluation aux situations réelles, les prises de vue relatives aux questions posées sont réalisées au guidon d’une moto sur de véritables rues. Des photos numériques représentant la vue aérienne en situation de conduite sont également utilisées. Sur les 40 questions de l’examen moto, 10 sont présentées sous forme de vidéos. Une tablette munie d’un casque audio est fournie à chaque candidat pour répondre aux questions. L’épreuve dure généralement 30 minutes. Comme pour le Code auto, il faudra répondre correctement à 35 questions pour réussir ton Code moto. Le Code moto se différencie principalement du Code auto par la prépondérance des questions spécifiques aux deux-roues qu’il présente. Pour passer ton examen théorique moto, n’hésite pas à recourir à des sociétés spécialisées pour te préparer ou réserver une place dans un centre d’examen de ton choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *