Balade en groupe : comment communiquer?

Vous connaissez le salut motard bien sûr.. Et si comme nous vous avez l’habitude de rouler en groupe vous avez aussi appris quelques signes moto tels que montrer un obstacle au sol ou encore montrer un danger sur le côté… Mais ces quelques signes motards montrent vite leurs limites : comment discuter avec son passager (sans se faire un torticolis) ou un autre pilote à proximité de soi, définir la prochaine route à prendre, choisir le prochain rade ou s’arrêter ?! C’est ici que les systèmes inter-com moto entrent en jeu et ouvrent une nouvelle perspective aux sorties en groupe ou en duo.

En tant que communauté motarde d’Ile de France, organisatrice de dizaines de sorties moto en groupe chaque mois (pas loin d’une centaine pour l’année 2012.. rien que ça!), ces appareils sont devenus de vrais compagnons de route.

Les 2 produits phares : Scala rider & Sena

Sena nous a fait l’honneur de nous faire parvenir son modèle SMH10, pas complètement nouveau mais plutôt remanié dans sa version 2013, un bon prétexte pour aller enfiler mes gants et aller braver le froid ce week-end de novembre (à peine 9°) et d’effectuer un petit comparatif avec le Scala rider G4 qui occupe la pole position du marché et que je possède déjà par ailleurs.

Les fonctions : solo et/ou duo

Le motard solitaire ou le « motard geek » peut enfin rester « connecté » avec ses appareils personnels en bluetooth (GPS, téléphone, baladeur mp3..) et joignable à tout moment ! Sur une longue portion d’autoroute monotone on apprécie pouvoir recevoir ou passer ses appels téléphoniques sans danger, ou encore écouter Born to be wild de la musique pour passer le temps. A noter que le Sena ne propose pas la radio, toutefois après l’avoir testé avec le Scala Rider la réception est plutôt mauvaise, préférez la connexion à votre baladeur mp3 où la qualité est cette fois vraiment au rdv. En outre sachez qu’une prise jack est mise à disposition sur le Sena pour brancher les appareils non compatibles, un petit plus !

Mais ce qui nous intéresse plus particulièrement ici sur MOTARDS IDF et sur lequel nous nous attarderons, c’est la fonction communication pour bavarder avec votre passager(ère) ou un ami pilote, car c’est bien là tout l’intérêt d’un intercom !

Installation

Pour ce test j’ai utilisé les modèles avec « tige », et non pas les filaires : le micro est donc relié à une tige qui vous permet d’utiliser l’intercom aussi bien avec un casque intégral ou avec un casque Jet et qui présente l’énorme avantage de pouvoir ajuster la distance entre le micro et votre bouche (différente selon les modèles de casques). La mise en place, que ce soit pour le Scala rider ou le Sena vous prendra environ 15 bonnes minutes (pour 1 casque), le temps de cacher les fils sous la mousse de votre casque et de bien ajuster les oreillettes.

Dernière manipulation avant de prendre la route, à la première connexion il faut appairer (relier) les modules installés sur les casques de chacun (Pilote à pilote ou Pilote à passager), et connecter ses autres appareils (téléphone, mp3..). Cette manipulation très simple ne vous prendra qu’1 minute et ne sera plus nécessaire lors des prochaines sorties !

Les caractéristiques techniques

Techniquement les 2 produits sont très proches sur le papier : jusqu’à 4 motard(e)s connecté(e)s en simultanés, une plage d’utilisation correcte jusqu’à 8-900 mètres de distances (malgré les 1600 mètres annoncés par le Scala Rider..). L’autonomie avoisine 10h en communication, ce qui permet de tenir une journée complète voir même un peu plus.

Concernant la qualité des écouteurs, les tests ont démontré une qualité sonore réellement plus nette pour le Sena SMH10, sans hachures lors d’une communication et sans saturation lors d’une écoute audio. Il faut atteindre les 120-130km/h pour commencer à percevoir les limites de ces appareils,  on se surprend alors à hurler dans son casque pour se faire comprendre et des grésillements nuisent à la qualité de la communication (mais comme les routes sont limitées à 130 en France, aucun soucis n’est-ce pas ..?). A noter que notre test a été effectué avec des motos de type roadster, sans bulle pour nous protéger du vent.

Utilisation en route

Nous avons pu tester la fonction inter-com lors de plusieurs sorties en groupe ou en duo : nous avons pris l’habitude de bavarder en roulant, ajuster nos roadbooks en temps réel en fonction des envies de chacun.. Mais c’est aussi un outil de sécurité qui permet de prévenir des dangers rencontrés ou de ne pas se perdre aux croisements (surtout en ville, aux stops ou feux rouges).

Pour déclencher une communication avec son passager ou un autre pilote relié, il suffit de parler dans le micro (configuration d’origine), mais il est possible de le configurer manuellement en pressant la molette. Au bout d’une trentaine de secondes sans discuter, la fonction intercom s’éteint alors automatiquement.

Si techniquement les 2 produits semblent assez proches, sur route le Sena SMH10 est bien plus simple d’utilisation et creuse l’écart avec le Scala rider. Le SMH10 est doté d’un seul bouton et d’une molette qui rend l’utilisation beaucoup plus simple que les petits boutons sur Sclara rider, surtout avec des gants moto d’hiver ! On sent que Sena s’est mis à la place d’un motard pour concevoir son produit et a beaucoup travaillé sur l’ergonomie du SMH10, passer d’un mode à l’autre (8 au total pour le Sena) ou ajuster le volume est un jeu d’enfant et permet de rester concentré sur la route.

Conclusion

Avec une meilleure qualité audio et une utilisation plus intuitive, le Sena SMH10 sort vainqueur de notre essai et deviendra à coup sûr votre nouveau compagnon de route, une valeur sûre. A quelques semaines de noël faites-vous plaisir et venez nous rejoindre dans le cadre de balades moto !

Maintenant vous vous demandez surement où trouver le produit et l’acheter ?

– motoblouz.com

– access-moto.com

Plus d’information sur le produit sur :

http://www.facebook.com/SenaBluetoothFr

SenaBluetooth.fr

1 commentaire sur “Balade en groupe : comment communiquer?

  1. Marcel

    Je recommande le Sena smh10 car je l’utilise depuis 2 ans déja et , super genial surtout quand ont est à plusieurs , question sécuriter je peux communiquer aux amis quel sont les dangers .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *