Comment choisir son assurance moto ?

assurance-motoMars-Avril est généralement la période des échéances de nombreuses assurances pour bon nombre d’entre vous, c’est l’occasion de faire le point. Sachez également que depuis 2015 la loi Hamon permet aux motards et automobilistes de changer d’assurances à n’importe quel moment en dehors de la date anniversaire, à partir du moment où vous êtes assurés depuis au moins 1 an chez votre assureur. Alors avez-vous une bonne assurance ? Pour y répondre, encore faut-il définir ce qu’est une bonne assurance. Nous n’aurons pas la prétention d’y répondre dans ce billet, toutefois voici des clés à retenir lorsque vous choisissez votre assurance ;

LES GARANTIES

  • La responsabilité civile ou « au Tiers » : obligatoire en France et inclue dans toutes les formules quel que soit l’assureur. C’est la base d’une assurance, cela garantit l’indemnisation de tous les dommages matériels et corporels que vous pourriez causer aux autres, mais n’assure pas les dommages causés à votre propre moto ni à vous-même. Du coup on dit que l’on est « assuré », mais il faut comprendre : assuré pour couvrir les dégâts causés aux autres (pas à soi).
  • La garantie individuelle pilote : non obligatoire et pourtant indispensable, vient en complément et garantit cette-fois les dommages corporels subis par le conducteur (vous), qu’il soit responsable de l’accident ou non. ATTENTION, bien souvent cette garantie n’est comprise dans les assurances moto « low cost ». Et lorsque c’est inclus encore faut-il vérifier le montant de l’indemnisation proposée, qui peut être très faible.

Ok vous suivez ? Pour le moment grâce à ces 2 garanties les autres sont couverts par votre assurance si vous êtes à l’origine de l’accident, et vous êtes aussi couvert physiquement que vous soyez responsable ou non. Mais votre moto, elle n’est toujours pas « assurée ».

  • La garantie des dommages matériels : en fonction des formules cela couvre votre moto lorsqu’elle est à l’arrêt (le vol, l’incendie), ou en mouvement (la collision). Mais uniquement lorsque vous n’êtes pas responsable.
  • La garantie dommages tous risques : couvre votre moto, même si vous êtes responsable de l’accident ou que vous tombez seul.

Conclusion : En plus de garantie « responsabilité civile » obligatoire, je ne saurais que trop vous conseiller de prendre la garantie « individuelle pilote » également. Pour les 2 dernières, tout dépend de l’âge de votre véhicule, mieux vaut s’assurer en tous risques pour un véhicule neuf notamment, mais cela reste à votre appréciation.

LES PRIX DES ASSURANCES

Et le prix dans tout ça ? Pourquoi il y a des assurances pas chères et d’autres plus élevées ? A niveau de garantie équivalente comment différencier la qualité d’une assurance d’une autre ? Souvent les motards (et les automobilistes) voient leur assurance comme un coût et non comme une prestation de service, ce qui est normal car on ne prend conscience de l’intérêt d’une assurance qu’au moment du sinistre ou de l’accident (ce que l’on ne vous souhaite pas). Du coup de nombreuses personnes s’assurent seulement parce que cela est obligatoire sans savoir réellement ce qu’ils achètent, et se contentent de comparer les prix. Une assurance ce n’est pas un objet ou un accessoire qui vous apporte la même prestation (vous assurer) quelle que soit la marque, non : une assurance c’est acheter une indemnisation lors d’un éventuel accident, et cela diffère beaucoup d’un assureur à l’autre. Ce n’est donc pas seulement le prix de l’assurance qui doit attirer votre attention (même si bien sûr vous en tiendrez compte en fonction de votre budget), mais vous devez surtout regardez les montants :

  • de franchise : sommes à payer en cas de sinistre ou accident pour pouvoir faire marcher votre garantie. Cela est mis en place par les assureurs pour limiter les déclarations de petits sinistres. Par exemple : dans certains cas déclarer un vol de rétroviseur peut vous couter plus cher en franchise que de remplacer vous-même le rétroviseur…
  • des indemnisations en cas d’accident : que ce soit matériel ou physique, les indemnités versées en cas de sinistre ou d’accident peuvent être très différentes entre les assureurs. Par exemple : en cas d’accident corporel grave (et que vous avez bien souscrit à la garantie individuelle pilote) un assureur peut vous indemniser 10 000€ alors qu’un autre assureur peut vous indemniser 300 000€ (ces montants sont fictifs et servent simplement à illustrer).

Ainsi on prend davantage conscience de la valeur de nos « chères » assurances, et qu’une assurance bon marché peut parfois revenir plus coûteuse au final.  N’hésitez pas à comparer votre assurance moto sur les sites dédiés.

Voilà désormais vous avez toutes les clés pour choisir l’assurance qu’il vous faut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité (anti-robots) *